Partenariat pour le service civique


Pour lutter contre la fracture numérique la Mission Locale, Unis-Cité et les villes de Royat et Gerzat s’engagent ensemble.

 

Signature de convention le 29 mai 2018

La fracture numérique est aujourd’hui au cœur des préoccupations, l’accès aux droits mais aussi l’amélioration de l’usage  du numérique. Pour résoudre, ces problèmes auxquels les citoyens de tous âges sont confrontés, Unis-Cité et la Mission Locale Clermont métropole et volcans, mobilisent, quatre jeunes volontaires en service civique depuis mars 2018 jusqu’en juillet. La Mission Locale finance 2500 € par jeune mis à disposition des mairies, soit 10 000 €.

 

Leur objectif est que l’informatique soit « une aide et non une tâche ».

Leurs missions:

-          Etablir un diagnostic sur l’accès au numériquede la population à Gerzat et Royat.

-          Aider les habitantsà acquérir les compétences nécessaires pour se prémunir contre l’exclusion numérique et ainsi avoir accès aux services publics souvent dématérialisés.

 

Le dialogue entre les générations est également l’un des objectifs de cette expérience.

Un partenariat gagnant-gagnant pour tous.

 

Témoignages des 4 jeunes volontaires

Sigvine, 21 ans, volontaire à la mairie de Gerzat

" Je suis arrivée sur cette mission grâce à la Mission Locale après une information d’Unis cité. J’étais intéressée par le côté social de la mission. Cela se passe super bien, c’est très enrichissant et je me sens utile "

Louis, 18 ans, volontaire à la mairie de Gerzat

" Après mon BTS non terminé, j’ai pris un RDV à la Mission Locale pour faire le point et faire quelque chose en attendant de reprendre mes études. On m’a parlé de cette mission contre la fracture numérique, et comme je veux continuer mes études dans l’informatique cela m’est très utile. C’est important pour moi aussi de créer un réseau. Je me sens épanoui dans cette mission "

Léa, 21 ans, volontaire à la mairie de Royat

" Après une formation de pré qualification dans le WEB, je suis allée à la Mission Locale car j’étais perdue dans mes recherches professionnelles. On m’a proposé ce service civique. Je trouve que cette mission est importante car l’informatique est indispensable et il est important que tous puissent y avoir accès. "

Guillaume, 19 ans, volontaire à la mairie de Royat

" Suite à l’arrêt de mon BTS, j’ai recherché un service civique et j’ai trouvé cette mission. Pour moi tout est positif, le contact avec les gens, le partage des connaissances et me sentir utile "